Les cabanes tchanquées, vues depuis Arcachon

.

Je n’ai plus eu l’occasion d’approcher les cabanes tchanquées depuis que je suis passée au numérique.

Voici ma seule photo fortement recadrée, prise avec un équivalent 450mm depuis la jetée Thiers d’Arcachon, l’an dernier, un jour de grisaille. Pas terrible !

.

BLOG-DSC_3474-cabanes tchanquées & voilier

Cabanes Tchanquées - 04/12/06

.

Les premières cabanes sur pilotis (tchancas = échasses en Gascon) apparues au XVIIIème siècle, étaient consacrées à l’ostréiculture.

Les cabanes actuelles se trouvent sensiblement à l’emplacement de celle construite par un Gujanais, Martin Pibert, en 1883, à l’Est de l’île aux oiseaux, pour la surveillance des parcs à huîtres, et détruite en 1943 par une tempête.

La concession de la cabane rouge N°51 est attribuée à un petit-fils de son constructeur en 1945, Mr Landry (usage de plaisance).

 .

La cabane blanche N°53, achevée en 1948 par Mr Longau (avec des aménagements complémentaires en 1954 et 1964 - précisions apportées par MICHEL PERRIERE, petit fils LONGAU), à vocation de plaisance également, a été acquise par l’Etat et le Conservatoire du littoral. La commune de la Teste-de-Buch en assure la gestion.

Endommagée, elle vient d’être démolie, après un dernier hommage, pour une reconstruction à l’identique en 2008. La ville de la Teste-de-Buch et la Fondation du Patrimoine ont lancé une souscription publique.

.

Donc rendez-vous l’an prochain pour une petite croisière autour de l’île aux oiseaux et un nouvel état des lieux… d’un peu plus près !

.

ooOoo

.

Ce même jour, depuis la jetée Thiers :

.

BLOG-DSC_3479-cabanes jetée d'Eyrac

Jetée d’Eyrac et cabanes des bâteliers (croisières sur le Bassin) – 04/12/06

.

CP-DSC_3471-goéland

… 04/12/06

.

About these ads

16 réflexions sur “Les cabanes tchanquées, vues depuis Arcachon

  1. C’est un peu l’emblême du Bassin, il était temps d’y consacrer un article… à défaut de photos ! J’attends avec impatience cette renaissance (effectivement, l’agencement intérieur sera modifié).
    Merci de ta visite, Hubert !

  2. Pingback: 2 choses sur la cabane tchanquées n° 53 | Chroniques de l'Iboga

  3. Pingback: Le Bassin a retrouvé son âme ! - Du côté du Teich…

  4. La fin de la construction de La cabane 53 date de 1948.
    en 1954,constrution de la chambre de ma soeur yvette.
    en 1964,derniere partie,contruction de la galerie ainsi que de la
    chambre de mes grands parents.
    il est préférable de bien se renseigner avant d’écrire des betises….
    MICHEL PERRIERE.petit fils LONGAU.

  5. Désolée de vous avoir froissé, il est possible que cet échelonnement des travaux soit à l’origine de la confusion.
    Il est bon effectivement de pouvoir vérifier ses sources, merci donc de votre passage. :smile:

  6. Monsieur Perriere a pris la malheureuse habitude de déposer des « commentaires » en général motivés par sa mauvaise humeur, puis de disparaître : impossible d’établir une conversation, en savoir plus, entrer en contact…
    Il m’a fait le coup sur les Chroniques de l’Iboga.
    Dommage, il est un des mieux placé pour permettre au plus grand nombre d’apprendre des informations valides.

  7. C’est ce que j’avais hélas constaté en visitant les Chroniques de l’Iboga. Tant pis, on restera dans l’ignorance en s’exposant sans doute à de nouvelles foudres.
    Un reportage sur FR3 m’avait également laissée perplexe…

  8. Petit retour en arriére…..
    vos commentaires laissent penser que vous etes les seuls a détenir
    la vérité « mauvaise humeur »  » impossible d’entrer en contact  »
    « m’avait laissée perplexe »
    Pour votre information:j’ai beaucoup de mal a lire autant d’aneries
    concernant notre »cabane ».
    « petit billet d’humeur »!!!!!
    merci,Michel Perriére.
    P.S.Pour me joindre vous avez mes coordonnées……

  9. Monsieur,

    Merci de votre nouveau passage, une année après le premier.

    Vous aurez peut-être remarqué que les petites erreurs de dates que vous aviez eu la « gentillesse » de me signaler (les «bêtises» que j’ai écrites, selon vos termes) avaient été rectifiées, et je vous remercie une fois encore pour ces précisions que vous seul pouviez apporter.

    Que souhaitez-vous de plus ?

    Vous avez exprimé vos humeurs, acceptez que je sois perplexe face à certains de vos propos, même si je comprends parfaitement que les événements qui ont pu conduire à cette situation soient douloureux. Mais je n’y suis pour rien, ni François-Xavier Bodin, ni la planète entière…

    Vous seul, votre famille et les diverses autorités impliquées dans cette affaire détenez la vérité (qui d’autre pourrait le prétendre ?), je ne souhaite pas me montrer indiscrète en vous questionnant sur ces différends.
    Tout comme je ne souhaite pas poursuivre cette discussion (qui plus est hors de ce blog), dans le climat d’agressivité que vous semblez mettre un point d’honneur à entretenir ; même si j’ai su faire preuve de courtoisie jusqu’à ce jour.

    Salutations

  10. Pingback: La cabane Tchanquée 53 Bis inaugurée aujourd’hui « Du côté du Teich

  11. Pingback: J’en avais rêvé… les Tchanquées !! « Du côté du Teich

Si vous souhaitez laisser un mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s