Le Pyla : quand le désert recule

 

Le phénomène d’érosion est particulièrement visible.

  La dune sous la pluie et après 48 heures d’intempéries

 

______

 

En savoir + sur la dune, le phénomène d’érosion et les méthodes de stabilisation :

 

 

Fascicule_Pyla_2007

UFR des Sciences de la Terre et de la Mer
Université de Bordeaux 1

 

ooOoo

 

Voir les blockhaus sous l’effet de l’érosion :

  

About these ads

17 réflexions sur “Le Pyla : quand le désert recule

  1. c’est juste impressionnant, la dune attaquée comme une simple falaise…
    la pauvre, prise entre la mer et la forêt…
    merci pour ce reportage
    sourire
    PS : est ce que c’est lié aux grandes marées ?

  2. effectivement tes photos sont très parlantes … combien de dizaines ou centaines d’années d’existence encore … et pas grand chose à faire … là, il s’agit d’une évolution naturelle … à l’image des mouvements de dunes dans les déserts … du moins je le pense … je suis loin d’être expert
    Bonne journée
    bises Marion

  3. Bonjour Marion.

    Waaaoo! Etourdissant!

    J’aimais vraiment de voir comment l’érosion a une influence sur notre monde.

    Merci pour le partage que tu nous offres.

    Je te souhaite un agréable weekend!

  4. Ping : Le Pyla : avec moi, le déluge !! « Du côté du Teich

  5. Ping : Le Pyla : la dune recule, les bunkers plongent « Du côté du Teich

  6. Ping : Grignotage au Pyla… « Du côté du Teich

  7. Ping : Découverte probable d’une nécropole de l’âge du fer sous la Dune du Pilat | Du côté du Teich... 2007-2013

Si vous souhaitez laisser un mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s