Conférences et visites historiques au domaine de Certes…

… ET QUEL AVENIR POUR LE CHÂTEAU ??

clic sur affiche puis sur loupe pour découvrir programmes

ooOoo

Je n’avais pas assisté aux premières conférences et visites,
car ce qui me préoccupe est davantage l’état actuel du château
et surtout son avenir.

Avenir fortement compromis,
si, après des années de négligence,
puis de réparations pourtant coûteuses,
on ne parvient pas à définir rapidement,
un projet fiable de réhabilitation.

Et la patience est de rigueur :
car une fois la décision prise,
il faudra compter pas moins de trois ans de procédures diverses

avant le début des travaux…

ooOoo

DERNIERE CONFERENCE,

par Jean-Yves BOUTET,
de l’association Ernest Valeton de Boissière,

ce Samedi 17 Septembre à 14h15 :

« Les châteaux de Certes du moyen-âge à nos jours »

 Le château en Juillet 2009

ooOoo

Le temps passe, le château trépasse…

Sentiments partagés, de tristesse et de colère :

sacré paradoxe entre

les folles dépenses de réfection du parc (450.000 euros) (en savoir +)

 et l’état d’abandon du château.

  :sad:

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Château, dépendances, domaine (photos de 2007 à ce jour)

Après avoir retracé l’histoire des châteaux successifs, Jean-Yves BOUTET nous a présenté quelques photos personnelles des éléments de décoration intérieure, dont beaucoup en pitchpin, de style art-déco.

On ne peut que déplorer l’état de délabrement des pièces, exposées à des pillages répétés, aux intempéries et aux fiantes d’oiseaux, et en partie ravagées par l’incendie de Novembre 2010,  alors que, rappelons-le,  le château de Certes est inscrit ainsi que son parc à l’Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques

Après  la conférence, nous nous sommes rendus sur le domaine, constater de visu (pour les incrédules !!) l’étendue des dégâts, mieux comprendre la configuration du parc, admirer les « chères » plantations (dont certaines parmi une végétation déjà luxuriante, ou alors déjà mortes ), découvrir l’emplacement de l’ancienne motte féodale, et enfin la tombe d’Ernest Valeton de Boissière.

 

Allée de platanes et tombe d’Ernest Valeton de Boissière

.

 ooOoo

.

Galerie photos :BLOG-DSC_7249-mosaïque , balcon & volet clos

Domaine de Certes (Juin 2007)

.

ooOoo

.

Le site dédié à Ernest Valeton de Boissière :Ernest Valeton de Boissière

clis sur bannière pour accès au site

.

ooOoo

.

Lire le dossier de la Société historique et Archéologique d’Arcachon :

LES CHÂTEAUX DE CERTES À AUDENGE

.

Extrait :

Avant l’achat du Domaine de Certes par le Conservatoire du Littoral en 1984, le nom de Certes n’évoquait plus qu’un modeste et vieux quartier, au nord d’Audenge sur la route départementale en direction de Lanton.

Il en était jadis tout autrement. Certes désignait une immense seigneurie d’environ 100.000 hectares, soit six fois la surface du Bassin d’Arcachon, et les seigneurs de Certes furent tous de très grands personnages et portèrent comme un titre princier celui de « Captal de Certes ».

Certes désigna enfin trois châteaux successifs. Les deux premiers appartiennent à la période de l’Ancien régime. Le troisième, construit au XIXe siècle, est toujours là, au milieu des prairies du Domaine de Certes près de la route départementale.

Le premier château était une place forte, un ouvrage féodal, construit probablement vers 1350, pendant la guerre de Cent ans. Il disparut en 1765. Il pourrait avoir été édifié en pierre, sur l’emplacement d’un château carolingien en bois, comme était celui de la Baronnie d’Audenge dont il nous est resté quelques vestiges (Vieux Bourg).

Après ce premier château fortifié édifié sur une motte féodale, une autre résidence seigneuriale fut construite sur l’emplacement du « château » actuel qui, d’ailleurs, ne fut pas un château mais une résidence bourgeoise. Construite vers 1766-1768 par le marquis de Civrac, la maison « Civrac », après bien des transformations, fut démolie en 1866.

Le troisième « château » fut construit par Ernest Valeton de Boissière sur le même emplacement. Il fut lui aussi la résidence des propriétaires du Domaine.

Lire la suite

.

ooOoo

.

La situation actuelle :
Domaine de Certes, propriété du Conservatoire du Littoral
 depuis 1984,
géré par le Conseil Général depuis 1990

Dommage pour le château…
la vocation première du Conservatoire
n’étant pas franchement la sauvegarde des vieilles pierres !…

Et les nombreuses et sympathiques manifestations culturelles,
très médiatiques, ne sont pas plus « constructives ».

.

ooOoo

.

Merci à Jean-Yves BOUTET,
passionné par l’histoire du château
et la vie d’Ernest Valeton de Boissière.

Reste à espérer que propriétaire et gestionnaire du domaine,
fixent des priorités dans l’utilisation des fonds publics
pour assurer la survie de ce patrimoine.

.

ooOoo

.

Article Sud-Ouest du 15 Février 2014 : le lifting du domaine de Certes va débuter

Concernant le château (en fin d’article) :

« Ce château a été pillé avant qu’on ne l’achète, a subi les affres de la tempête et connu un incendie il y a trois ans », a rappelé la déléguée régionale du Conservatoire du littoral en expliquant qu’aujourd’hui, le blocage venait des assurances.

« Nous espérons pouvoir enlever le parapluie après l’été. » Et d’expliquer qu’un projet est à l’étude dans le cadre du GIP littoral Aquitain portant à la fois sur le château et l’accès « au front de mer pour les habitants du Bassin ».

Audenge, le lifting du domaine de Certes va débuter - Sud-Ouest du 17 Février 2014

« clic » pour lire

.

About these ads

9 réflexions sur “Conférences et visites historiques au domaine de Certes…

  1. Pingback: Château de Certes : cachez cette aile que je ne saurais voir… et ces 450.000 euros de plantations « Du côté du Teich

  2. J’aurais souhaiter me rapprocher de vous car nous allons réaliser un article sur Certes pour un magazine qui sortira au mois de mars 2012. Nous voudrions savoir comment nous devons faire pour obtenir une autorisation pour utiliser certains de vos visuels. Merci

    • Bonjour Stéphanie,
      Merci de votre visite.
      De quel magazine s’agit-t-il ? En principe je préfère réserver mes photos à des publications non commerciales. Merci de m’en dire un peu plus.
      Je vous contacte par mail.

  3. Pingback: Château de Certes : échafaud’ages « Du côté du Teich

  4. Pingback: Château de Certes : protection renforcée ! « Du côté du Teich

  5. Pingback: La Dépêche du Bassin: Domaine de Certes, dix millions pour tout rénover | Du côté du Teich

  6. Pingback: Audenge : conférences d’ "un été à Certes" | Du côté du Teich

Si vous souhaitez laisser un mot...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s